Réapprendre le temps

993398_586264568099970_1877883510_n

Quiconque se frotte à la conception ou à l’entretien d’un jardin n’a pas d’autre choix que de réapprendre la valeur du temps que le monde actuel a piétinée jusqu’à sa totale dissolution. Les heures ne s’y comptent jamais et surtout pas relativement au résultat obtenu. De toute façon, dès qu’on s’y met, c’est un peu comme « sauter » dans un conte, on est happé dans une autre dimension, dans autre monde où l’horloge n’a plus d’aiguilles. En témoigneront, sans aucun doute, les proches des jardiniers qui ont souvent l’impression qu’on les oublie alors que les derniers, en toute bonne foi, ont l’impression de n’en être qu’aux prémices !

Lorsqu’il est question de donner naissance à un jardin, le temps se décline à l’infini : temps de faire connaissance avec le sol, temps de trouver les végétaux qui conviennent à la région, temps d’observer des specimens déjà aboutis, temps de réfléchir à la composition du pérenne (vivaces) avec l’annuel, temps de s’aguérrir aux diverses techniques d’un éventuel potager … mais aussi temps de réfléchir au temps qu’on pourra ou voudra dédier à tout cela !

Le jardin n’a que faire des impatients, des prétentieux ou des en mal d’imagination. La moindre action de planter est dévoreuse de temps, alors ne parlons pas de ce qui attend le jardinier boulimique en herbe qui aura dévalisé l’horticulteur du coin pour satisfaire l’inconscience de son nouveau rêve … Quant à ce qui a déjà pris place en terre, à moins d’avoir un gros compte en banque, cela sera un objet d’ investissement, de spéculation, de projection puisqu’on part de tout petit et conçoit dans la durée. Il faut aimer sa création avec l’oeil d’un visionnaire et trouver son plaisir dans les images de ce qu’elle deviendra dans 5, 10 ou 15 ans ! Aussi je conseille un mélange de plantes ou d’arbustes à croissances variées pour éviter la frustration et avoir le sentiment que rien n’évolue.  Un petit bonheur supplémentaire : prenez souvent vos plantations en photo et ainsi vous emporterez avec vous de magnifiques et instructifs souvenirs de la vie et des métamorphoses de votre jardin à travers les saisons quel qu’en soit son stade de développement. Enfin, question esthétique, et surtout si vous êtes du genre perfectionniste (pas une feuille qui traîne, pas une mauvaise herbe dans votre allée, pas une trace d’usure du temps sur votre clôture …), n’oublions jamais que nous n’avons pas le contrôle de tout et surtout pas de la nature, ni des éléments. Des heures de travail peuvent se voir anéanties très rapidement comme une fraîche palissade arrachée par le vent ou un refuge à oiseaux dont il ne reste que l’insipide perche porteuse, vos arbustes préférés vampirisés par une vague de gel imprévue, une belle pelouse défigurée après une invasion de taupes, ce cher potager réduit à néant par la visite de lapins goulus ou de chenilles sorties de nulle part, ou encore tout simplement une création qui ne tient pas ses promesses parce que les plantes ne s’y épanouissent pas …

Quoi qu’il en soit, l’important réside, je crois, dans le fait que s’investir dans un jardin est un acte d’amour qui ne se résume pas aux résultats. Il se mérite et c’est une école exemplaire pour y réapprendre la définition du temps et qui promet un bel épanouissement à celui qui sait faire preuve d’humilité ou atteindre une forme de plénitude au contact de la terre ou en contemplant l’arrivée de la moindre jeune pousse. Réussir à donner du sens à un lieu est un vrai défi et le jour où le jardinier pourra vraiment affirmer sa beauté sera un jour de grande victoire à commencer sur lui.

219181_167223893337375_4588233_o

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s