… essayer une nouvelle technique

mousse sur pierre

Maintenant qu’il fait un peu moins froid, pourquoi ne pas faire un petit tour du jardin pour aller dénicher un mur ou quelque surface plane en manque d’animation … Dans quel but me direz-vous ? Parce que je suis retombée sur une technique anglo-saxonne que je m’étais promis de tenter un jour, même s’il faudra que j’attende le printemps et les 1 ers pans de ma palissade !

Pour vous, c’est peut-être déjà possible … donc voici la recette pour tester le graff végétal, en 1 er lieu né au sein du Street Art, mais qui pourrait donner un bon effet contemporain au jardin tout en restant bio. Plus besoin de bombes aérosols puisque vous pourrez laisser s’exprimer votre veine poétique simplement à l’aide de :

Mousse (provenant de préférence d’un mur car moins terreuse)

2 pots de yaourt nature

1 demi cuillère à café de sucre

2 tasses d’eau ou de bière

Un mixeur , un pinceau , un récipient pour le produit fini

Vous pouvez utiliser du sirop de maïs ou de glucose pour améliorer la consistance.

Il vous faut maintenant bien séparer la terre de la mousse puis effriter cette dernière le plus finement possible afin de l’intégrer au mieux à tous les autres ingrédients. Mixez le tout et vous devez obtenir un mélange grisâtre ni trop liquide, ni trop pâteux.

En ce qui concerne l’application, et puisqu’il s’agit de mousse, choisir une paroi pas trop exposée au soleil, ni en permanence ombragée. Enfin, soit vous pré dessinez votre modèle à la craie, soit vous vous aidez d’un pochoir en carton et réalisez votre oeuvre au pinceau.

Ne désespérez pas de l’aspect des 1ers temps et humidifiez au spray tous les 2 jours environ en alternance de quoi vous pourrez repasser un coup de mélange conservé au frais, si besoin est. Il faut compter minimum 2 à 3 semaines pour un résultat …

Sachez qu’une 2è méthode est possible en confectionnant une colle bio :

mettre dans une casserole et sur feu doux, 1/2 verre de farine, une cuillère à soupe de sucre, 1/2 verre d’eau, 1/2 verre de bière et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte consistante.

Il ne vous reste ensuite plus qu’à tracer votre dessin au pinceau enduit de colle, puis à placer les morceaux de mousse qui devraient s’en nourrir dessus .

Alors, à qui le tour ?

Ah ! Un dernier truc : si vous n’êtes pas satisfaits ou si vous vous en lassez, il faut, paraît-il, attaquer au jus de citron …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s