Le jardinier donne forme à ses « humeurs »

Moodboard smileysMe &mood

Ce qui m’a conquise dans le phénomène tendance du moodboard, c’est le 1er mot dont il est constitué : « MOOD »qui, si on se reporte au dictionnaire, évoque à la fois l’humeur , la disposition dans laquelle on se trouve, l’envie de, mais aussi l’ambiance, l’atmosphère . Cet heureux terme englobe donc l’intérieur et l’extérieur ainsi que leurs interactions et projections réciproques et alors quoi de mieux lorsque, associé à « board », il ne reste plus qu’à matérialiser tous ces flux sensoriels, émotionnels et esthétiques dans une collecte variée et variable selon les identités  !

Car, en effet, le moodboard ou tableau d’inspiration est une compilation d’images repérées sur divers supports et personnelles, de textes de toutes provenances ou tous styles confondus et aussi de matériaux assemblés sur une surface verticale encadrée dans le but que s’en dégagent une tendance, un esprit, un concept pour un projet à venir.

C’est très stimulant pour la créativité et on trouvera autant d’exemples que d’individus puisque c’est une fenêtre unique sur les petits mondes de chacun et leurs associations infinies. En version digitale, c’est beaucoup moins charmant mais tout à fait possible aussi, comme sur Pinterest ou au moyen de captures d’écran sur votre mobile, le seul avantage étant de pouvoir le consulter plus souvent dans la journée et ainsi d’accélérer le surgissement inconscient des idées. Ainsi, sur mon téléphone apparaissent côte à côte, images péchées ça ou là, articles intéressants, livres qui me tentent, photos prises à l’instinct et à l’envie, phrases positives, événements à suivre …

Moodboard tel

Cet été, à l’occasion d’une envie de barbecue en bonne compagnie avant la fin des vacances, et donc sans plus le temps de puiser l’énergie d’un vrai moodboard, nous avons, avec ma fille, trouvé l’inspiration  sous la forme d’une liste composée d’humeurs pour certaines couleurs, matières,  saveurs ou dispositions  lancées comme ça sur le papier, dans l’immédiateté. Ainsi ont surgi le jaune, le blanc, les tons ou matières naturels, les bougies, les fleurs, le soleil, parfums du sud avec huile d’olive et herbes aromatiques , souvenirs … La 2è étape a  ensuite consisté à mettre sens dessus dessous ce que nous appelons notre « atelier » où nous créons en permanence, puis le remise du jardin , manifeste bric à brac de toutes les choses et restes qu’il faut conserver au cas où,  afin de faire un bilan de ce qui était déjà en notre possession et que nous pourrions exploiter. De là, la machine créative s’est mise en route, pinceaux, crayons, ciseaux, machines à coudre, scie, bref toute la panoplie a mis le branle bas de combat et les 2 lutins n’ont plus arrêter de filer jusqu’à l’épuisement puisque de 8 invités de base, on est passé à 40 !!! Voici le résultat et comment de quelques mots ressentis très fort, on est arrivées à une belle réalisation dans une bonne « mood » ….

Avec tous les sujets puisés et « épinglés » depuis de longs mois, je pense bientôt faire un tri entre ce qui me correspond ou me parle encore aujourd’hui et plus du tout, afin d’en extraire l’ inspiration pour ma future « terrasse sur herbe » ( parce que j’adore le contact des pieds nus sur la pelouse bien grasse et verte !)  que je rêve déjà avec beaucoup de rouge et un mélange de contemporain et de cosy…

img_3249A suivre …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s