Idéologie de la cheffe

Comme quoi les transversales n’ont aucun problème pour exister, pour fonctionner, en lisant le dernier livre de Marie Ndiaye, je sens l’ inclination ou la dévotion envers mon jardin très proches de ce que conte le narrateur des attitudes, attentes, intentions et authenticité  en cuisine de la secrète et fictive (?)  cheffe. Quelques extraits que j’ai envie de vous livrer parce qu’ils me parlent spécialement :

Exigence et empire de l’oeuvre comme révélation du vraiLa cheffe extrait

Provoquer le plaisir et la satisfaction en secret

La cheffe extrait

Laisser des traces inoubliables dans l’ombre, humilité

La cheffe extrait

Solitude et jouissance de la création

Extrait

(extraits tirés de La cheffe, histoire d’une cuisinière de Marie Ndiaye – Éditions Gallimard)

… même si je me trouve encore bien loin des résultats et enchantements désirés …

Patience …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s