Rêve d’expression

Tout ce que j’ai créé dans ma vie ne découle d’aucun apprentissage, du moins direct avec le sujet et c’est seulement le moteur de l’envie associé à une circonstance qui m’ont conduit à l’action. Ceci dit, je pense sincèrement que l’imagination couplée à beaucoup d’observation et à la mémoire de petits détails peut nous amener à nous dépasser de beaucoup et pour cela, je m’autorise à rêver de grandes réalisations.

Aussi, concernant mon jardin, de nombreuses scènes me sont apparues sous forme de flashes, comme des rêves éveillés, sorte de compilation de souvenirs, de choses aimées et qui manquent, et de volonté de créer des mondes. Aussi, je vous livre l’une d’entre elle qui me plante toujours  dans une joie enfantine…

Je rêve que le jardin s’anime et ouvre son espace à une grande fête s’inspirant de la célèbre foire du Pont-Neuf dont l’atmosphère retranscrite dans le deuxième opus d’Angélique marquise des Anges m’ avait régalée ( eh oui … à chacun ses coups de coeur kitsch !).

Angélique et Nicolas

Cet ancien événement parisien qui faisait office dans le même temps de scène artistique et circassienne, de riche marché mais où se côtoyaient également arracheurs de dents, barbiers, bonimenteurs et arnaqueurs en tous genres ainsi que truands recèle pour moi d’un bouillonnement de vie et d’expression : bref, il est haut en couleurs et par là exaltant. Aussi, pourquoi ne pas continuer à nourrir cet imaginaire explosif et lui offrir un remake dans une version contemporaine qui pourrait encore une fois ravir de nombreuses âmes ?

foire pont neuf

Je sais que de nombreuses foires à l’ancienne et même en habits d’époque ont reconquis une côte de coeur dans plusieurs villes en France mais là n’est pas mon sujet puisque j’entr’aperçois tout autre chose. Il s’agirait de mettre en place une harmonie subtile et heureuse entre comédiens, musiciens, artistes plasticiens, conteurs

et artisans, scientifiques, devins, toute cette effervescence mêlée à la bienveillance et à une transmission de savoir vivre de producteurs locaux et autres horticulteurs ainsi qu’à une proposition de pouvoir de se regrouper dans la joie autour de jeux anciens ou créatifs. Le public invité aurait tous les sens en alerte et pourrait ainsi se repaître tous azimuts mais pas dans un objectif consumériste et à la seule condition de donner de sa personne.

Car le rêve de ce rêve serait qu’au moins le temps de cet éveil multiple et varié, emporté par l’enthousiasme collectif, chacun puisse retrouver par l’expression un plaisir vrai sans confusion ni arrière-pensée, qu’il rencontre le courage, comme dans la chanson de Zazie, de « se mettre à nu si t’es un homme … histoire de voir où nous en sommes », reprendre contact avec l’enfant en soi et, qui sait, peut-être finalement décider de bifurquer au prochain calvaire …

Bienvenue dans ma folie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s