Pensée 205

 » Les odeurs sont les forteresses de la mémoire « . Joël Candau, ethnologue Publicités

Pensée 202

 » Je m’étais rangé dans le camp des nénuphariens contre celui des nénufaristes, parce que le p me semblait représenter assez bien la racine immergée, tandis que le h, en parfaite harmonie, s’élevait au-dessus du mot comme la fleur au-dessus de l’eau. » Didier Decoin